FR

Karel Verhoeven : air de stationnement



Je réserve une place de parking et je prends : un tréteau, deux planches, une caisse et un bâton, de la frigolite, un fauteuil, un cordon, deux chaises, des cônes... L’artiste gantois KAREL VERHOEVEN montre à Recyclart la force poétique de nos bricolages extraordinaires : Anything Can B_A Car!

The Amazing Spider-Man 2



Apparently there is nothing we can do about the overwhelming dominance of super hero films on the market, but The Amazing Spider-Man 2 is by no means the worst. Cutting one or two of the subplots might not have hurt, but this film doesn’t have you fishing for your phone to check how much longer it will take.

Xavier Dolan s’essaie au thriller



Peu de jeunes ont grandi de manière aussi intimement liée au cinéma que le Canadien francophone Xavier Dolan. Il a commencé à jouer à 4 ans et à 19 ans, il a conquis Cannes avec J’ai tué ma mère, un film qu’il a lui-même écrit, produit et réalisé et dans lequel il jouait le rôle principal. Aujourd’hui, il a 25 ans et il présente son quatrième film, Tom à la ferme. En vitesse, parce qu’un cinquième est déjà à un stade avancé.

Bruxelles à Venise

La Biennale de Venise est surtout connue pour son offre prestigieuse en art contemporain, mais l’événement possède aussi un volet consacré à l’architecture, la danse, la musique et le théâtre. Deux Bruxellois viennent d’être récompensés dans cette dernière discipline. Lors de la prochaine édition théâtrale (30/7 > 10/8), Jan Lauwers pourra venir chercher un Lion d’or « Lifetime Achievement Award ». Lauwers est surtout connu pour son travail théâtral avec la Needcompany, qu’il a fondée en 1986. Outre Lauwers, Fabrice Murgia fait aussi partie des lauréats. L’artiste en résidence au Théâtre National et metteur en scène de Life : reset et Ghost Road recevra le Lion d’argent pour son travail innovant. Plus d’info : www.labiennale.org. (Photo © Phile Deprez)

Bruxelles fait son cirque

C’est décidément l’épidémie de cirque dans la capitale ! Juste après les très contemporains festivals Hors Pistes (Halles de Schaerbeek) et Up ! (organisé par l’Espace Catastrophe), Bruxelles fait voltiger le printemps avec un événement plus festif et populaire : Hopla! Entièrement gratuite, cette fête des arts du cirque se déploie en plein centre-ville, dans le quartier Sainte-Catherine, avec une dizaine de spectacles parmi lesquels le talentueux Carré Curieux et son Entre Nous, poème sur la solidarité humaine à base d’un mât libre et d’une petite piste en bois. D’autres artistes - la Compagnie Couzin, la Compagnie du Pain Perdu, Rasoterra, Carotte Vapeur, Scratch ou Teatro Pachuco – transformeront le quartier en chapiteau géant. Tradition oblige, c’est un grand cabaret qui ouvrira cette huitième édition de Hopla! avec Bardaf, spectacle déambulatoire emmené par une quinzaine d’artistes. Et pour les plus sportifs, le festival invite le public à tâter lui-même de certaines techniques de cirque. Accompagnés d’animateurs chevronnés, petits et grands pourront tester le déplacement sur fil, le trapèze, la boule d’équilibre ou goûter aux joies de la jonglerie. Pour trinquer à la santé des acrobates, l’Apéro Funambule réunira son petit peuple d’équilibristes sur les berges du canal, prêts à tenter une traversée spectaculaire, sous les yeux du public, le long de deux câbles tirés au-dessus de l’eau. Vertigineux, à tous points de vue.

London Calling!


(© Ivan Put)

Londenplein/place de Londres has been a great place to hang out for a while now, and its cafés and restaurants are surprisingly varied. There is an Italian restaurant, a streamlined Euro eatery, and even the old Brussels tavern Le Stoemelings. But those who like the slightly more alternative scene can go to London Calling.

Samouraï Ramen


(© Saskia Vanderstichele)

Since the craze for it began, Japanese cuisine has been through the wringer. The distinctive gastronomy based on consistency, precision, and patience is subject to more and more abuse with every day that passes. Enough to make entire dynasties of Japanese chefs turn in their graves.

PARCours : de l’art dehors


(Dentelles © Isabelle Copet)

La belle saison est revenue et comme chaque année, la montée progressive du mercure s’accompagne de projets artistiques fleurissant par-ci par-là en plein air. Et on ne s’en plaindra pas : un peu de poésie dans les espaces publics, c’est toujours bon à prendre.

Silence Is Sexy: Hauschka



Volker Bertelmann endosse le costume d’Hauschka et pose les doigts sur un piano. Seul derrière son instrument, le compositeur et musicien allemand rénove les préceptes de John Cage, Steve Reich et autres Philip Glass. Il sera de passage à l’AB dans le cadre du cycle Silence is Sexy.

Cycle Cinéma roumain : un vrai miracle


(Lucian Pintilie : La reconstitution)

Les fans de foot salivent quand on parle du Brésil, les cinéphiles eux préfèrent... la Roumanie. Les grands festivals se battent pour les films saisissants de Cristi Puiu, Corneliu Porumboiu ou Cristian Mungiu. Au siècle dernier, il fallait être du pays pour réussir à citer cinq cinéastes roumains. Et encore... Dominique Nasta, professeur à l’ULB, met un terme à cette ignorance dans un ouvrage de référence au titre éloquent.

24 11 14

Hoofdpunten