FR

La Gêne du clown

En portant à la scène un texte du belge Stanislas Cotton (Bureau national des Allogènes, Le sourire de Sagamore) le metteur en scène Georges Lini s’empare à nouveau d’un sujet fort : l’horreur de l’inceste. Mais ici la crudité des faits se dérobe sous les lampions d’un chapiteau de cirque. Il suffit de pousser la porte d’un immeuble par un soir de pluie pour basculer de l’autre côté du miroir. Dans ce surprenant huis clos à trois personnages, les escaliers ne mènent pas où l’on croit et certainement pas à la vérité.

Cinéma Nova


(© Ivan Put)

Bars on the touristy left side of the central lanes in the city centre are relatively scarce. Which is why we would like to draw your attention to the fact that the alternative Cinéma Nova still has an excellent café-foyer. It is only open when films are being shown, but over the next two weeks that is every evening from Thursday to Sunday.

Bistro du Canal


(© Saskia Vanderstichele)

With its very handsome awning in glass and wrought iron, the Bistro du Canal has a distinctive look. Its charm is added to by its slightly melancholy waterside location. As the place changed hands only a few months ago and we usually prefer to take the long view, we waited patiently to see if the new team meant business.

Akram Zaatari: pouvoirs de la lettre



Le pavillon libanais était l’un des meilleurs de la dernière Biennale de Venise. Aujourd’hui, Lettre à un pilote qui a désobéi d’Akram Zaatari est présenté au Wiels. Il compose avec d’autres œuvres qui s’appuient sur le format de la lettre l’exposition This Day at Ten. Ce titre renvoie à This Day (Al Yaoum, « Aujourd’hui »), une vidéo d’Akram Zaatari de 2003 qui fête ses dix ans – at Ten donc.

In Movement: singulier mais familier


(Phenomena © Stanislav Dobak)

Le festival biennal In Movement apporte son lot de créations toutes fraîches de chorégraphes et d’artistes résidant à Bruxelles. L’ouverture d’esprit est le mot d’ordre du programme : aux Brigittines, les styles et les genres se mélangent joyeusement. Le directeur artistique Patrick Bonté met en avant quatre projets. Avec cette deuxième édition du festival, il vise le grand public. « L’art est le lieu du singulier qui parle à tous ».

Felicity


(© Saskia Vanderstichele)

Felicity
, c’est le sentiment de joie qui se dégage de la boutique colorée de Marie et Luz, située depuis un petit moment dans les environs de la place Flagey. Les deux filles ont déménagé car leur magasin précédent était devenu trop petit. Des vêtements faits maison, made in Brussels, ça change pas mal de toutes les chaînes de la chaussée d’Ixelles !

Soirée psychédélique avec Bed Rugs



Envie de pop aux teintes psyché ? Il y aura de quoi vous satisfaire ce soir dans le centre de la capitale. Jonglant parfaitement entre les petites salles londoniennes et les gros festivals belges, les Anversois de Bed Rugs garent leur tour-bus de location au Beursschouwburg pour une grosse fête à laquelle vous êtes invités.

Poids plume: le bonheur, all inclusive


(© Saskia Vanderstichele)

Depuis un an, une partie de feu la compagnie Arsenic renaît de ses cendres. Poids Plume, farce burlesque sur notre obsessionnelle quête du bonheur, renoue avec un style festif, absurde et burlesque.

HTRZ, clés USB et coordonnées GPS

Thot nous revient avec un nouvel album, The City that Disappears et le présente d’une manière peu commune. Depuis le début de la semaine, une quête digne des plus grandes chasses au trésor a commencé, avec un brin de modernité. En effet, pour présenter le premier single issu du nouvel album, HTRZ, Thot a décidé d’utiliser le réseau Dead Drops qui permet d’échange des fichiers hors ligne, de pair à pair. Pour ce faire, Thot et leurs acolytes ont cimenté des clés USB un peu partout dans l’espace public.

22 10 14

Hoofdpunten