FR

Le Coq


(© Ivan Put)

Just because café Le Coq is still often bursting with people does not mean that we can’t sing its praises here. Do the spring chickens in this indomitable coop still know the recent history of the café, when Bruna and Jean-Pierre still ran the place, when there was still an old-school fitness club upstairs, when artists came here to spend the money they didn’t have, when its impending closure made national headlines, and when Anne Teresa De Keersmaeker had to appeal to her relations to save the place?

Gustine


(© Saskia Vanderstichele)

With winter looming, it is always handy to know a few places where you can go to for some warmth, both physical and mental. One of those places, unquestionably, is Gustine, a charming little lunchtime eatery in Watermaal-Bosvoorde/Watermael-Boitsfort that offers fresh, healthy lunches every weekday, as well as wonderful cakes and a broad smile from the lady who runs it.

Un don pour la voix



Fin 2001, la comédienne Delphine Salkin a perdu la voix lors d’une tournée au Canada. Au départ, il semblait que c’était la conséquence de la fatigue, mais c’est finalement pendant sept ans qu’elle n’a pas pu prononcer un mot. Après deux opérations et une rééducation intensive, l’actrice a pu retrouver la parole, avec beaucoup de difficulté. Cette expérience a marqué sa vie et lui a inspiré Intérieur voix, un spectacle à voir au Rideau de Bruxelles à partir du 25 novembre et où elle met en scène Raymond Delepierre, Isabelle Dumont et Pierre Sartenaer. Pour boucler son budget, Delphine Salkin est encore à la recherche d’aide financière via la plate-forme de crowdfunding KissKissBankBank. Il vous reste six jours pour l’aider à réunir les 5.000 euros nécessaires. Info : www.kisskissbankbank.com/interieur-voix.

Girl power au National


(© Véronique Vercheval)

Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups d’Olivia Carrère, et Dehors devant la porte de la compagnie What’s Up?!, portée par la metteuse en scène Héloïse Meire et la scénographe Cécile Hupin: cet automne, le Théâtre National fait deux fois le pari de la jeune création, au féminin. 

Nouveaux sons de la révolution arabe


(Oum © Lamia Lahbabi)

Moussem Sounds est une soirée qui présente la musique arabe dans tous ses états, mélangeant rock, électro et hip-hop avec la musique maghrébine et du Moyen-Orient. Pour cette deuxième édition, Bozar et le Centre Nomade des Arts Moussem proposent une affiche pleine de fusions entre le monde arabe et l’Europe.

L'appel des sirènes



C’est dans les années 30 que la natation synchronisée a connu ses premiers succès d’envergure. En 1934, le public qui visitait l’Exposition Internationale de Chicago se pressait pour admirer The Kay Curtis Modern Mermaids et ses 60 nageuses.

Les Déménageurs : bestiaire pop-folk



Les Déménageurs sont au jeune public ce que Stromae est aux concerts pour adultes. Partout, leurs salles sont pleines à craquer. Après Lili et les Escargots, Le Grand Carton et Le Patamodd, leur dernier spectacle est un carton assuré : Danse avec les gnous et son bestiaire pop-folk font rugir les enfants de plaisir.

Dans l'antre d'artistes : Xavier Mary



Quel est le point commun entre Conan le Barbare, la ville de Liège et les glissières de sécurité qui bordent nos autoroutes? Réponse: l’acier, et aussi Xavier Mary, plasticien né dans la Cité ardente en 1982, soit l’année de la sortie du film de Schwarzenegger. «Mais aussi l’année où ont été fabriqués les synthétiseurs et les boîtes à rythme qui ont permis d’inventer la techno». Bref, une très bonne année.

Amen Dunes : du poison à l’amour



« Love, c’est mon Astral Weeks », déclare Damon McMahon au sujet du troisième album qu’il a sorti sous le pseudo d’Amen Dunes. Enfin, le chanteur américain ose s’assumer en tant que singer-songwriter.

Miss Julie



If it is true that there are some plays you simply can’t miss, then Fröken Julie by Swedish playwright August Strindberg is one of them. A servant and the daughter of the count stir each other up during a fateful midsummer night, and by morning they have to face the consequences of their dangerous game.

AGENDA magazine radio

27 05 15

Hoofdpunten