Expo

La Vérité en peinture



The Kusseneers Gallery operated for years in Antwerp’s Zuid district, but decided – like Galerie van der Mieden, NICC, and Office Baroque – a while ago to try its luck in Brussels. It is now based in a beautifully restored mustard factory in Molenbeek. For its opening, the curator Hans Martens was asked to put together an exhibition on the theme of painting.

Bestiaire imaginaire à la MNF


(© Maureen Vanden Berghe)

Samedi soir avait lieu la 7e édition de la Museum Night Fever. À cette occasion, l’asbl Mac Swell et le Muséum des Sciences Naturelles ont fait appel à une quarantaine d’artistes qui ont livré au public leur vision du règne animal. Ils se sont transformés en scientifiques fous et ont laissé s’échapper les bêtes de leurs mondes intérieurs en déroulant sur la mezzanine du musée les pages d’une étrange encyclopédie.

Tram 81 : vous êtes là


(© Maureen Vanden Berghe)

Alors que la ligne 81 va fêter son centenaire, l’un (en l'occurrence une) de ses 30.000 passagers journaliers attire notre attention. Coline Sauvand est étudiante en gravure et image imprimée à La Cambre et croque depuis bientôt cinq ans les usagers de ce tram.

PPLD: de meubles usés en pièces uniques



Nous sommes de plus en plus en quête d’histoires. Ça vaut aussi pour notre intérieur. Ces derniers temps, le design vintage a logiquement énormément gagné en popularité. Ceux qui ont un faible pour les pièces uniques et authentiques se rendront les prochains week-ends au Coliséum, un ancien garage des années 50 qui accueille la galerie 20e siècle.

Carte de Visite


(Assemblages en porcelaine et faïence d'Afrânio Fonseca © Maureen Vanden Berghe)

Carte de Visite, c’est le petit nouveau parmi les événements culturels bruxellois. Jusqu’en 2012 avait lieu le parcours d’artistes Visite, mais cette formule ne permettait pas à tous les participants d’avoir la même visibilité. Après un an de réflexion, la Ville de Bruxelles remet ses artistes à l’honneur dans une formule innovante.

Museum Night Fever



Les six éditions précédentes ont fait de la Museum Night Fever une valeur sûre de l’actu culturelle bruxelloise. Cette année encore, de nombreux musées de la capitale se prêtent au jeu. Ils seront 24 au total à proposer une expérience différente, hors des sentiers battus et en nocturne. Si votre choix n’est pas encore fait, AGENDA vous propose sa sélection pour cette nuit fiévreuse.

Michaël Borremans: as sweet as it gets


(© Heleen Rodiers)

If the stunning yet disturbing work of the Ghent-based artist Michaël Borremans is an acquired taste, you will have plenty of opportunity to tickle your taste buds at Bozar’s retrospective exhibition, which contains a hundred paintings, drawings, and videos calculated to leave your senses reeling. This is "As Sweet as It Gets".

Wunderkammer: Michaël Borremans's studio



Michaël Borremans radically creates a universe that functions according to its own internal logic. That internal housekeeping is also to be found in the building where he has lived and worked for the past twenty years.

Nass Belgica : 50 ans d’immigration


(© Benoît de Pierpont)

« Nass Belgica », ce sont « les gens de Belgique » en dialecte, ces familles qui viennent d’ici pour passer leurs vacances au Maroc, fruits plus ou moins directs d’un accord passé il y a cinquante ans entre le Maroc et la Belgique qui manquait alors cruellement de main-d’œuvre. L’exposition ainsi intitulée, qui débute son itinérance (Belgique, France, Maroc) au Botanique, réunit, outre des documents d’archives, des artistes contemporains d’origine marocaine, mais pas seulement, installés en Belgique, mais pas seulement, pour élargir le propos sur l’ici et l’ailleurs, l’altérité et l’identité. Cinq d’entre eux commentent une de leurs œuvres pour AGENDA.

De zwanenzang van Marc Maet

Met De laatste deur schreef Jeroen Brouwers een reeks essays over zelfmoord in de Nederlandstalige letteren. Een soortgelijke oefening zou je kunnen maken voor de schilderkunst, waar jammer genoeg ook heel wat talent zich van het leven heeft beroofd. Zoals Marc Maet (1955-2000) en Philippe Vandenberg (1952-2009). Beide kunstenaars hadden de zeitgeist tegen. Ze schilderden in een periode dat de schilderkunst dood werd verklaard en conceptuele kunst de plak zwaaide. Vandenberg wordt sinds een aantal jaar herontdekt: zijn werk wordt niet alleen vertegenwoordigd door de topgalerie Hauser & Wirth, maar is ook op de ene prestigieuze tentoonstelling na de andere te zien. Roberto Polo hoopt wellicht op een gelijksoortig eerherstel van Marc Maet, aan wie hij een expo wijdt met werk uit de laatste tien jaar van diens kunstenaarschap.