Agenda Magazine Blog

  • Racines


    (© Saskia Vanderstichele)

    Soon, there will be no need to go to Italy any more – at least not for the food. OK, we exaggerate, but as the years go by, the flood of cisalpine restaurants opening in Brussels is reproducing here something very close to that inimitable mosaic of regions. The latest to catch our fancy, Racines, is one you should check out as a matter of urgency.

  • 2.500 jaar Oresteia



    Is het toch niet om even stil van te worden, dat je deze week in de KVS gewoon kunt gaan kijken naar de Oresteia, een stuk dat al in 485 voor Christus – precies 2.500 jaar geleden dus – zijn eerste première beleefde in Athene? De bewerking van het drieluik van Aischylos, de grootvader van de Griekse tragedieschrijvers, door het Antwerpse gezelschap De Roovers ging in 2011 in première.

  • Ha Tahfénéwai : le risque de la liberté dans la folie



    Sophie Warnant et Romain Vaillant ouvrent nos yeux sur la douloureuse et silencieuse réalité des traitements psychiatriques aujourd’hui. Sur ces « fous » que l’on ne saurait voir, réduits à la camisole de force, ou plus souvent, à la camisole chimique, bien pratique pour déculpabiliser la société.

  • Father John Misty: liefde vs. chaos

     


    (© Emma Tillman)

    Als Father John Misty predikt Josh Tillman voortaan de alles verterende liefde. Op het exuberante I love you, honeybear stort hij zich poedelnaakt in de armen van zijn wederhelft. “Ik was mezelf ontrouw.”

  • Bert Ostyn: de vlucht vooruit



    “Ik moest even weg uit die rokerige jazzclub, mijn valies en laptop pakken en elders iets op poten zetten,” zegt Bert Ostyn, de Gentse zanger en liedjesschrijver die tien jaar geleden doorbrak met Absynthe Minded, maar er zich nu weer van losrukt. 

  • Borgia : une drôle de famille


    (© Robin Montrau)

    C’est une drôle de famille qu’on a ici sur scène. Une famille avec ses histoires, ses secrets, ses bizarreries aussi. Une famille avec des acteurs et des marionnettes qui se manipulent les uns les autres. Depuis sept ans, Jean-Michel d’Hoop et sa compagnie Point Zéro produisent des spectacles où le réel se laisse gagner par l’onirisme, où le sérieux se conjugue avec la farce et où les objets inanimés prennent vie. Dans Borgia, une comédie écrite par Thomas Gunzig, il n’est pas question de la famille la plus dépravée de la Renaissance italienne. Non, c’est juste une famille qui aime raconter des histoires et qui a envie de nous y faire croire.

  • Les Brigittines sautent hors du cadre


    (La Chambre)

    « Le but, c’est de mettre tous les espaces des Brigittines sens dessus dessous et que ça n’importe plus vraiment qu’il s’agisse de cinéma ou de danse, ou des deux. Nous voulons traverser les frontières, provoquer des synergies et inviter les gens à venir voir autre chose que l’écran de leur ordi et à partager des expériences », explique Oonagh Duckworth, la curatrice des deux jours du festival de danse et de cinéma Sauter hors du cadre.

  • Terug naar school met Pascale Platel



    In het speelse theaterconcert Schoolgaande jeugd keert theatermaakster Pascale Platel samen met vier muzikanten terug naar de liefdes, de liedjes en de leedjes van de schooltijd.

  • Marc Chagall : peintre de haut vol



    Les Musées Royaux des Beaux-Arts accueillent une rétrospective exceptionnelle dédiée à Marc Chagall, avec des œuvres prêtées notamment par le MoMA, la Tate, le Centre Pompidou et le Musée Russe de Saint-Pétersbourg. Une exposition de tout haut niveau pour (re)découvrir la carrière féconde de ce peintre qui a su mélanger avec éclat sa culture juive d’origine, la culture russe et la culture française. Claudia Zeni, commissaire de l’exposition, présente pour AGENDA quatre chefs-d’œuvre particulièrement significatifs. 

  • Organic Soul is totaal out of control


    (© Eno Kruger)

    Organic Soul was een van de mooiste verrassingen van het voorbije jaar. Op Out of control vermengt het trio uit Nantes Afro-Cubaanse ritmes, afrobeat, hiphop, reggae en electro als was het de normaalste zaak ter wereld. Niet echt ‘organische soul’, eerder een opzwepende mix van Cubaanse en Afrikaanse ritmes met stevige raps van de Cubaanse zangeres Yoalis.

  • Brussels Bike Co


    (© Saskia Vanderstichele)

    Voilà le printemps, voilà l’été. Enfin, presque. En tout cas, voilà un nouveau magasin de vélos à Jette. Maxime Vinette vient d’ouvrir Brussels Bike Co, un lieu où l’on peut aussi bien acheter une nouvelle petite reine que faire réparer une ancienne.

  • Ibeyi : sœurs complémentaires


    (© Flavien Prioreau)

    La mort, la vie, la tradition, la famille: ce ne sont probablement pas les thèmes préférés des adolescentes. Mais les jumelles franco-cubaines Lisa-Kaindé et Naomi Díaz, alias Ibeyi, les emballent dans leur électro-spirituals très soul avec tellement de fraîcheur et d’inventivité qu’on n’en a jamais assez. 

  • American Sniper



    On Sunday, American Sniper won one of the six Oscars for which it had been nominated. Never before have so many Americans gone to watch a film directed by Clint Eastwood (Million Dollar Baby, Gran Torino). This is terrible news. The evidence suggests patriotism draws people to cinemas. This is quite creepy given the real person that this film glorifies.

  • Foxcatcher



    Two brothers are Olympic wrestling champions. One enjoys more prestige than the other, and he has a family. The other is as strong and athletic as he is afraid and insecure about always coming second. You will undoubtedly agree that this premise has the makings of a decent sports drama.

01 03 15

Hoofdpunten